Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MTP MUSIC UNDERGROUND

Live Report Jeanne Added/Olly Jenkins/Forever Pavot : Clair-obscur sismique à Victoire 2

Après deux premières parties très éclectiques des Montpelliérains OLLY JENKINS et des Parisiens FOREVER PAVOT, c’est l’univers clair-obscur sismique de JEANNE ADDED qui a pris possession de la salle Victoire 2. IDEM y était! WAR IS COMING!!

20h30. OLLY JENKINS, le duo Montpelliérain porté par la voix et l’univers tourmenté d’Oliver Jenkins et les riffs sur mesure de John Owens, a imposé son style Folk avec un flegme british très séduisant. Le public écoute, silencieux. Leur style est épuré. Brut. Sans artifice. Très classieux. OLLY JENKINS est un duo qui va à l’essentiel. Olly JENKINS sont touchants. L’authenticité musicale est là. L’ambiance devient quasi fantomatique lorsque, Oliver le chanteur entame le titre « Sciamachy », titre qui nous plonge dans une mélancolie méditative mais jamais dépressive. Le duo s’efface au profit d’un univers folk qui colle à leurs guitares. « A lie » titre anti-dogmatique et engagé dans lequel OLLY JENKINS fait passer les choses tout en douceur…Et ça leur va bien…On est conquis !

22h00. FOREVER PAVOT. Bien que les cinq membres du groupe se soient payés « le luxe » de faire les balances sur scène, au final, Emile Sorin, a bien rattrapé le coup en imposant le style FOREVER PAVOT, très cinématique, très instrumental, un peu western, normal puisque son influence musicale à lui c’est Ennio Morricone, avec une touche plus psychédélique. Même si on n’a pas vu John Wayne, les pédales wha wha ont bien taquiné la scène de V2, et les titres se sont enchainés avec une belle énergie très rythmique. Dès que le groupe entonne les premières notes de leur Titre « Miguel El Salam », on est séduit par cet univers inhabituel, avec une touche très orientale apportée par la flute traversière. Le clavier du chanteur est omniprésent. La ligne créatrice est totalement distendue. Le chanteur nous propose même un nouvel arrangement du générique du dessin animé Tintin…à leur manière. C’était FOREVER PAVOT. C’est intéressant !

23H00. JEANNE ADDED. Look très Boyish, basse bien en main, JEANNE ADDED taquine l’instrument à quatre cordes, accompagnée de Narumi Herisson (clavier) et d’Anne Paceo (batterie). JEANNE ADDED est une force obscure ambivalente, qui impose un son plutôt brutal, un peu perturbant, presque mécanique ! Mais qui passe super bien en live ! Lorsqu’elle entame « War is coming », on a l’impression qu’elle arrive avec toute une armée et qu’elle va nous bombarder avec ses drones ! Les fans entonnent le refrain presque comme un hymne. Mais elle sait aussi être très sensuelle notamment lorsqu’elle entonne le titre « Miss It all ». Cette auteur compositeur interprète, entremêle les sons au fur et à mesure du set, et n’a pas peur de décloisonner les courants musicaux. Au final ça donne un mélange de sons Pop-rock, Techno, Electro, totalement désinhibé, qui se confondent et se répondent, comme sur le titre « Lydia », interminable, tout en progression dans lequel JEANNE ADDED explore un univers créatif sans limite. Elle construit et déconstruit les sons avec subtilité. On découvre aussi une JEANNE ADDED très rythmique, jamais statique, notamment sur son titre « It » sur lequel le public se déhanche. Idem sur « Back to summer », ce qui contraste avec des titres aux sonorités plus angoissantes, et mélancoliques comme avec les titres « Be Sensational » titre phare de son album, ou encore « Ready » et « Suddenly ». Bref JEANNE ADDED c’était bien ! Audrey APW

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article